X

Petit lexique d'accessibilités

PMR :
Personne à Mobilité Réduite

Sous-Titres SME :
Films sous-titrés en français avec sous-titres supplémentaires décrivant l'environnement sonore à l'intention des spectateurs malentendants.

AD :
Film diffusé en Audio-Description. Ce dispositif permet aux spectateurs non-voyants d'utiliser un récepteur muni d'un casque afin d'entendre des commentaires à propos de l'environnement visuel de l'action. Nous recommandons à nos amis non-voyants de venir avec leur casque personnel muni d'une fiche mini jack standard. Ce dispositif est non audible par les spectateurs n'utilisant pas le système.

Vite, une toile!.. aujourd'hui...

Informations

Petit lexique accessibilité

Abonnez-vous !!!

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du Club

Rencontre avec Hubert Charuel, réalisateur de
Séance en présence du réalisateur, samedi 2 septembre 2017 à 20h15

Présenté à la Semaine de la Critique, “Petit paysan” de Hubert Charruel mêle thriller, comédie et réflexion sur la condition paysanne. En tête de casting, le remarquable Swan Arlaud qui s’implique “au cul des vaches” comme disait un ex-président.

Voilà un film qui plairait à Jacques Chirac tellement il est filmé à hauteur de cul des vaches. Il se trouve qu’il séduit aussi le citadin peu familier du purin que nous sommes. Le “petit paysan”, c’est Pierre, la trentaine, fraîchement diplômé d’études agricoles, qui prend en main l’exploitation familiale de vaches laitières. Quand l’une de ses têtes de bétail est touchée par la maladie de la vache folle, Pierre préfère sacrifier lui-même sa bête en loucedé par crainte que les services vétérinaires ne suppriment tout son cheptel.

Swann Arlaud, remarquable comédien

Bien documenté, le film nous enseigne qu’il n’est pas si simple de supprimer une vache : chaque bestiaux est ultra fiché et dissimuler une possible épidémie est passible de prison. Si Hubert Charruel distillait quelques éclats de comédie au début de son film, la suite prend plutôt des allures de thriller, mixant engrenage fatal, suspens et ambiguité morale : on entre en empathie avec Pierre, sa solitude, ses difficultés économiques, sa peur existentielle, même si l’on sait pertinemment qu’il enfreint la loi. Pierre, c’est Swann Arlaud, remarquable comédien à la beauté singulière, visage triangulaire et regard bridé : traite des bêtes, accouchement d’un veau, conduite de tracteur, multiples tâches épuisantes, l’investissement physique et mental a été total du côté de chez Swann. Excellemment écrit, mené et joué, mêlant adroitement naturalisme et cinéma de genre, Petit paysan est une modeste mais réelle réussite.
Serge Kaganski pour Les Inrocks
Le programme ...
Petit Paysan
France | 2017 | 1h30 |
Réalisation : Hubert Charuel
Avec : Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners
Ce film est présenté à la 56ème Semaine de la Critique, dans le cadre du Festival de Cannes 2017. Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.
Cinéma le Club
Grenoble

9, bis rue du Phalanstère 38000 Grenoble
répondeur : 04 76 46 13 38
Plan d'accès

télécharger le programme et accessibilités en fauteuils
5 salles classées
Art & Essai
Europa Cinéma
Label Recherche
Label Découverte

p.ortega@cinemaleclub.com


Tarifs
Tarif normal: 7,60 €
Tarif réduit: 6,80 €
Abonnement 6 places : 5,80€ / 12 places : 5€
Tarif - 14ans : 4€