X

Petit lexique d'accessibilités

PMR :
Personne à Mobilité Réduite

Sous-Titres SME :
Films sous-titrés en français avec sous-titres supplémentaires décrivant l'environnement sonore à l'intention des spectateurs malentendants.

AD :
Film diffusé en Audio-Description. Ce dispositif permet aux spectateurs non-voyants d'utiliser un récepteur muni d'un casque afin d'entendre des commentaires à propos de l'environnement visuel de l'action. Nous recommandons à nos amis non-voyants de venir avec leur casque personnel muni d'une fiche mini jack standard. Ce dispositif est non audible par les spectateurs n'utilisant pas le système.

Vite, une toile!.. aujourd'hui...

Informations

Petit lexique accessibilité

Abonnez-vous !!!

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du Club

Festival International du Film LGBT de Grenoble - 2018
Le programme du Festival International du Film LGBT de Grenoble est arrivé dans nos kiosques !

Vendredi 09 mars
20h : CLOSE KNIT (Soirée d'ouverture)

Samedi 10 mars
14h :
Courts Toujours 1
Programme de 7 courts métrages
16h: COBY + réalisateur
19h: BODY ELECTRIC
21h: THE MISANDRISTS

Dimanche 11 mars
14h:
Courts toujours 2
programme de 8 courts métrages
16h: MA VIE AVEC JAMES DEAN + réalisateur
19h: AL BERTO
21h: I DREAM IN ANOTHER LANGUAGE

Lundi 12 mars
20h:
AXOLOTL OVERKILL
22h: BEACH RATS

Mardi 13 mars
20h:
MAN ON HIGH HEELS
22h: NOBODY'S WATCHING + réalisatrice

Billetterie sur Internet :
sur le site vuesdenface.com
Vous pourrez acheter des places à l'unité ou un abonnement pour le festival par carte bancaire
Une fois la commande validé vous pourrez imprimer une contremarque a échanger contre vos places à l'accueil du festival.

Billetterie sur place :
Elle se trouve dans l'annexe du cinéma Le Club dite "la salle 6" au 8 rue des bons enfants
Le festival vous accueillera
vendredi 09 mars de 18h à 20h
Samedi 10 et dimanche 11 mars de 13h à 21h
Lundi 12 et mardi 13 mars de 19h à 22h
Moyens de paiement acceptés : espèces ou chèques à l'ordre de "FIFGLG"

Attentions les abonnements du cinéma ne sont pas acceptés pour le festival






Le programme ...
Close-Knit
Japon | 2018 | 2h07 |
Réalisation : Naoko Ogigami
Avec : Tôma Ikuta, Rinka Kakihara, Kenta Kiritani
Tomo, 11 ans, vit avec sa mère mais elle est livrée à elle-même la plupart du temps. Quand sa mère la laisse une nouvelle fois pour partir avec un homme, Tomo trouve du réconfort auprès de son oncle et sa nouvelle partenaire Rinko, une femme transgenre. Rinko se révèle la mère que Tomo rêve d’avoir mais tout le monde est ne l’entend pas de cette façon.
Court Toujours 1 (2018)
| 2018 | 1h47 |
Réalisation :
Avec :
Goût Bacon réalisé par Emma Benestan Pour Bilel et Adil, il faut tuer dans l’oeuf la rumeur lancée à partir d’un message snapchat ambigu. Le mieux est de se mettre en quête de filles. Mais les deux amis ne sont pas au bout de leur peine… Un petit film plein d’humour au coeur des quartiers, loin des idées préconçues. Evaporado réalisé par Jimena Muhlia Musique à fond, fumette, sorties, ils font la fête, ils s’éclatent sans trop savoir ce qui les unit. Jusqu’à la trahison… inattendue… et révélatrice. Déjà sélectionnée dans plusieurs festivals, l’oeuvre de cette étudiante aborde discrètement la naissance d’une amitié ambiguë. Valzer réalisé par Mastromauro Giulio et Porzio Alessandro Italie 2038, Alice et Kristin vivent dans une maison isolée. Enceintes toutes les deux, elles s’aiment. Une caméra pleine de douceur nous parle d’un monde préservé où apparaît un mystérieux jeune homme… Svans réalisé par Martin Reinhard Allez Aksel vas-y ! Elle n’attend que toi ! Mais Aksel n’y tient pas plus que ça. Il voudrait faire comme les autres, mais il n’est pas comme eux et quelqu’un d’autre l’attend… Jusqu’au coup dur. Un âge où certains choix sont difficiles. Beautiful Figure réalisé par Hajni Kis Elsie fait le ménage dans un lycée chaque soir après la fin des cours. Un jour, elle y croise une élève dont elle tombe amoureuse. Va t-elle se décider à montrer ses sentiments ? Un film tendre aux images douces pour parler des limites qu’on peut transgresser, ou pas… Brace réalisé par Jake Graf Après une nuit de débauche, Adam quitte sa petite amie et tente de s’accepter dans la scène gay londonienne. Sa rencontre avec Rocky est foudroyante, mais le jeune inconnu cache un secret qu’il a du mal à partager avec Adam. Leur romance naissante est rompue par un événement cataclysmique qui force la vérité à sortir d’une manière explosive. A friend of Dorothy réalisé par Joakim S. Hammond Alors bon, on est tes papas mais pas tes pères, hmmm comment dire… alors tu vois, c’est comme si, euh… Une belle leçon pour deux papas gays qui se décident à parler à leur fille, enfin presque !
Coby
France | 2018 | 1h17 |
Réalisation : Christian Sonderegger
Avec :
Dans un village au cœur du Middle-West américain, Suzanna, 23 ans, change de sexe. Elle devient un garçon : Coby. Cette transformation bouleverse la vie de tous ceux qui l’aiment. Une métamorphose s’opère alors sous le regard lumineux et inattendu du réalisateur.
Corpo Elétrico
Brésil | 2018 | 1h34 |
Réalisation : Marcelo Caetano
Avec : Kelner Macêdo, Lucas Andrade, Welket Bungué
Nouveau venu à Sao Paulo, Elias tente de trouver un équilibre entre son travail dans une usine de textile et ses rencontres amoureuses sans lendemain. Il se sent de plus en plus prisonnier de la routine et sous pression. Sa nouvelle amitié avec ses collègues de travail va lui permettre de s’échapper. Il découvre alors la vie nocturne de sa ville et ses possibilités insoupçonnées.
The Misandrists
Allemagne | 2018 | 1h31 |
Réalisation : Bruce LaBruce
Avec : Susanne Sachße, Kembra Pfahler, Caprice Crawford
Des féministes radicales s'organisent dans un couvent afin de créer une armée et libérer les femmes de la domination phallocrate. Mais quand un jeune soldat demande l'asile, rien ne va plus...
Court Toujours 2 (2018)
| 2018 | 1h48 |
Réalisation :
Avec :
Ruby plein de marde, réalisé par Jean-Guillaume Bastien Denis passe la soirée de Noël chez la famille de son amoureux Carl. Foncièrement catholique, la famille ignore tout de leur relation. Seule Ruby, la nièce de Carl, une enfant de six ans gâtée pourrie aux allures de princesse a ressenti la chose… S’ensuit un duel psychologique entre Denis et Ruby… Shudo, réalisé par To-Anh Bach, Charles Badiller et Hugo Weiss Hayate et Iwa se font face sur le champ de bataille. Deux lames orgueilleuses fendent l’air avant d’eeurer la peau de l’adversaire comme le ferait une main caressante. Un combat chorégraphique dans le style manga. Je les aime encore de Marie-Pierre Grenier Soixante-dix-neuf ans ! C’est long, ou court ! Mais lorsque l’on subit une (dernière ?) rupture, c’est souvent l’heure du bilan de sa vie, de ses premières conquêtes. Michel, transgenre très séducteur, son oeil coquin l’affirme encore, nous emmène … et nous touche. Xavier, réalisé par Ricky Mastro … Une écoute, de l’écoute … juste un regard d’un papa sur son fils empreint de tendresse et de sensibilité, cela semble si facile de grandir dans la bienveillance. Ce court-métrage nous parle de l’instant, des attentions et des questions que porte un père envers son fils. Tout se passe dans les regards. Le diable est dans les détails, réalisé par Fabien Gorgeat 1859. Alexina, apprentie institutrice dans le couvent de jeunes filles où elle a grandi, souffre de douleurs intolérables. Après l’avoir examinée, le médecin du diocèse révèle qu’elle est hermaphrodite : elle doit quitter l’école au plus vite. Mais le Diable n’est pas là où on l’imagine. Librement inspiré de Herculine Barbin, Mes souvenirs. CAIRO52, réalisé par Dominique Birrer Le vendredi 11 mai 2001, au Caire, les forces de l’ordre prennent d’assaut le «Queen Boat», une discothèque, et arrêtent 52 homosexuels. Accusés de débauche, ils sont jetés en prison pour plusieurs années et leurs noms et adresses donnés en pâture au public par la presse. A l’issue de plusieurs procès, 21 d’entre eux passèrent 3 ans dans les geôles égyptiennes. Herculanum, réalisé par Arthur Cahn Une application, un beau garçon, une porte qui s’ouvre, un deuxième beau garçon. Un plan en somme, un « moment sympa ». Puis l’envie, le désir, l’alchimie, se revoir, encore, et encore. C’est à la fin du film que le titre prend tout son sens, et c’est la plus belle surprise de ce court métrage, à voir ! Laissez-moi danser, réalisé par Valérie Leroy Mylène, 55 ans, est femme de ménage sur un ferry. Ce soir ses collègues lui organisent une fête surprise pour son anniversaire. Mais sur l’enveloppe qu’on lui tend, il y a l’ancien prénom de Mylène, son prénom d’homme, son ancienne vie.
Ma vie avec James Dean
France | 2018 | |
Réalisation : Dominique Choisy
Avec : Johnny Rasse, Mickaël Pelissier, Nathalie Richard
Invité à venir présenter son premier long métrage – Ma vie avec James Dean – dans plusieurs cinémas de la côte normande, le jeune réalisateur Géraud Champreux est loin d’imaginer les embuches qui l’attendent. Dès son arrivée à Tréport, rien ne se passe comme prévu, l’accueil est plutôt glacial et la foule ne se presse pas pour venir découvrir son film. Mais sa présence en ville finit par se savoir et Géraud commence à devenir le centre d’intérêt de certains habitants… Ce nouveau film de Dominique Choisy, par son humour loufoque et son ton singulier, nous embarque d’emblée dans son univers, entre la poésie de ses paysages de bord de mer et sa galerie de personnages doux-dingues comme on les aime. A noter, la présence au casting du chanteur Bertrand Belin, qui réalise aussi la superbe bande-son du film !
Al Berto
Portugal | 2018 | 1h20 |
Réalisation : Vicente Alves do O
Avec : Ricardo Teixeira, José Pimentão, Raquel Rocha Vieira
Les années 75, Sines au Portugal. Le jeune poète écrivain Al Berto vit avec ses amis dans une grande bâtisse où la liberté est le maître mot. Exultation des corps mais aussi de l’esprit, le souffle romantique et libertaire d’Al Berto est irrésistible. La dictature est tombée mais la société portugaise est-elle prête à accepter ces jeunes dieux et déesses, leurs mœurs si différentes et leurs esprits rebelles ? Un film totalement incandescent à l’image du grand poète portugais Al Berto qui en est le héros magnifique. Ce film de toute beauté, aux images splendides, baignant tour à tour dans une lumière magique ou dans une pénombre mystérieuse exalte l’amour, la beauté des corps et la poésie de la vie. L’aura extraordinaire du poète admirablement saisie par Vincente Alves Do Ô restitue dans un tourbillon de jeunesse la joie et l’espoir de ces années-là et l’utopie qui les anime. Nous en saisissons avec bonheur des parcelles enchantées qui nous ravissent.
I dream in another language
Mexique | 2018 | 1h41 |
Réalisation : Ernesto Contreras
Avec : Fernando Alvarez Rebeil, Fátima Molina, Eligio Meléndez, Hoze Meléndez
Martin, jeune linguiste américain, a décidé de rencontrer les derniers locuteurs du Zerkril au Mexique. Cette langue étonnante semble receler des pouvoirs mystérieux. Il faut absolument la préserver. Le voyage linguistique va peu à peu se transformer en voyage initiatique. Un secret qui lie les deux vieux indiens depuis leur adolescence pare cette quête d’un trouble particulier. Les images grandioses de « I dream in another language”, la plongée dans un univers étrange et merveilleux, l’étonnante sincérité des êtres et ces vies malmenées par des règles non dites mais inaltérables, tout concourt à nous emporter vers un monde magique auquel nous voudrons croire à tout prix. Ernesto Contreras joue avec merveille d’une caméra tour à tour mouvante ou affûtée pour faire ressurgir le passé ou nous laisser errer dans des territoires où se mêlent avec bonheur rêve et réalité.
Axolotl Overkill
Allemagne | 2018 | 1h34 |
Réalisation : Helen Hegemann
Avec : Jasna Fritzi Bauer, Arli Jover, Laura Tonke
Mifti a 16 ans et vit avec son frère et sa soeur ainés dans un loft berlinois. Sa mère n’est plus de ce monde et son père et sa belle-mère sont plutôt à l’ouest. Mifti se fixe donc ses propres règles : ne pas en avoir. Orientée par ses rencontres, elle expérimente l’amour, le sexe, les excès et la vie d’adulte avec la spontanéité d’une jeune femme de son âge. Sept ans après la publication d’ « Axolotl Roadkill » en 2010, Helen Hegemann nous propose une adaptation sur grand écran forcément très juste, de son propre roman écrit lorsqu’elle avait 16 ans. Au gré des rencontres de Mifti, elle nous présente un panel de portraits hors normes évoluant sur une bande originale à l’image du film, entre les grandes montées technos/rap des teufs berlinoises et les blues rock des redescentes.
Beach Rats
USA | 2018 | 1h38 |
Réalisation : Eliza Hittman
Avec : Harris Dickinson, Madeline Weinstein, Kate Hodge
Frankie un adolescent paumé passe un été misérable entre son père malade et sa mère qui insiste pour que celui-ci se trouve une petite amie. Le jeune homme tente d'échapper à son quotidien en traînant avec ses amis, une bande de délinquants et en flirtant sur le net avec des hommes plus âgés.
Man on High Heels
Corée du Sud | 2018 | 2h05 |
Réalisation : Jin Jang
Avec : Cha Seung-Won, Oh Jung-Se, Park Sung-Woong
Ji-wook est un policier endurci bardé de cicatrices prêt à tout pour arrêter les criminels qu’il pourchasse, en particulier Heo-gon, un mafieux notoire et cruel. Sa jeune collègue, traque, elle, un violeur en série et tombe peu à peu amoureuse de Ji-wook. Mais elle ignore que celui-ci ne nourrit qu’un seul désir : devenir une femme…
Nobody's Watching
Argentine | 2018 | 1h42 |
Réalisation : Julia Solomonoff
Avec : Guillermo Pfening, Elena Roger, Rafael Ferro
Le cœur brisé, Nico, un acteur de Bueno Aires part pour New York, où l’attendent un rôle pour un film ainsi qu’un nouveau départ. Alors que le projet piétine, il choisit de jongler entre différents petits métiers plutôt que de renoncer à ses rêves d’acteur…
Cinéma le Club
Grenoble

9, bis rue du Phalanstère 38000 Grenoble
répondeur : 04 76 46 13 38
Plan d'accès

télécharger le programme et accessibilités en fauteuils
5 salles classées
Art & Essai
Europa Cinéma
Label Recherche
Label Découverte

p.ortega@cinemaleclub.com


Tarifs
Tarif normal: 7,60 €
Tarif réduit: 6,80 €
Abonnement 6 places : 5,80€ / 12 places : 5€
Tarif - 14ans : 4€