Vite, une toile!.. aujourd'hui...

Informations

Abonnez-vous !!!

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du Club

Prochainement

Les Éléphants perdus
France | 2019|
Réalisation : Claude Andrieux
Avec : René De Angelis, Johan Andieux, Marie Kauffmann
Film en français
    Pour connaitre les accessibilités en fauteuil,
    cliquez sur le lien vers la grille horaire dans la colonne de gauche
    rubrique 'INFORMATIONS'
Deux hommes débarquent du Ferry dans un port islandais. Maxime, 22 ans, contrebassiste, est en pleine déprime existentielle après une rupture amoureuse.
Il a rendez- vous pour pour une audition avec Björk, chanteuse islandaise internationalement reconnue.
Mickey, chauffeur routier au chômage, l’accompagne.
Les voila partis en voiture, contrebasse sur le toit, pour un huis clos de 800 Kms a travers déserts volcaniques et côtes déchiquetées.
Les relations entre ces deux paumés de la vie vont rapidement se dégrader...


EVENEMENT :
Avant-Première : LES ELEPHANTS PERDUS
Date de l'événement : 2019-02-07
"Les Éléphants perdus" : l'Islande au Club grâce à Claude Andrieux
par




Road-movie sur deux hommes partis en Islande à la rencontre de la chanteuse Björk, Les Éléphants perdus est de ces films à l’image soignée qui en mettent plein la vue. Un film que l’on doit à une équipe en partie iséroise, et notamment au réalisateur et documentariste Claude Andrieux, qui propose là sa première œuvre de fiction. Pour découvrir le résultat (autoproduit), rendez-vous au cinéma le Club qui le projette dès ce mercredi, jour de sa sortie.

http://www.petit-bulletin.fr/grenoble/cinema-article-63483-Les+Elephants+perdus+++l+Islande+au+Club+grace+a+Claude+Andrieux.html

Le Petit Bulletin
"Les éléphants perdus" de Claude Andrieux : l'importance du label Art et Essai pour un premier film
par J.M.Ogier, I.Guyader




Pour son premier long métrage "Les éléphants perdus", le réalisateur Claude Andrieux nous emmène en Islande pour un "huis clos en pleine nature". Son film, sorti fin janvier vient d'obtenir le label Art et Essai. Une belle reconnaissance pour cet amoureux de la montagne et des grands espaces.

Il a parcouru l'Islande en stop quand il avait 20 ans, puis plus tard les montagnes du monde sur lesquelles il a posé son regard affûté de documentariste notamment pour le magazine Montagne. Claude Andrieux a cette curiosité insatiable pour le monde qui l'entoure. Dans son village de Saint-Hugues-en-Chartreuse où il a posé ses valises il y a trente ans, il goûte toujours avec la même envie ses rencontres au café du village. C'est ici qu'est née l'idée de son premier long métrage "Les éléphants perdus".

Synopsis Deux hommes débarquent du Ferry dans un port islandais. Maxime, 22 ans, contrebassiste, est en pleine déprime existentielle après une rupture amoureuse. Il a rendez- vous pour pour une audition avec Björk, chanteuse islandaise internationalement reconnue. Mickey, chauffeur routier au chômage, l’accompagne. Les voila partis en voiture, contrebasse sur le toit, pour un huis clos de 800 Kms à travers déserts volcaniques et côtes déchiquetées. Les relations entre ces deux paumés de la vie vont rapidement se dégrader.

Claude Andrieux a retrouvé l'Islande presque comme il l'avait laissée, il y a 40 ans. Le paysage n'a pas bougé. La ville de Reikjavik s'est un peu développée. Il y a toujours une seule route qui fait le tour de l'île.
"C'était parfait pour raconter cette histoire de gens qui sont à la fois en plein désert et en même temps enfermés sur une île. C'était l'idée de départ, un huis clos en pleine nature."

Trop hors normes Le tournage en 18 jours a été celui d'un film à petits moyens
"Un film sans casting qui se passe en Islande, un pays qui est cher, ça a rebuté beaucoup de producteurs. J'étais trop hors normes pour en trouver un qui m'accompagne."

C'est pour cela que Claude Andrieux a décidé de produire lui-même son film, auquel il a associé son épouse Françoise au montage, son fils Johan comédien, Lucas son fils cadet et sa bande de potes. Des récompenses et du public L'obstination du montagnard a payé. Son film "Les éléphants perdus" a obtenu le Zénith de bronze au festival des Films du monde de Montréal et s'est distingué au FairHope Film Festival aux Etats-Unis. Depuis le 31 janvier, il remplit la salle du cinéma Saint-André-des-Arts à Paris et celle du Club à Grenoble. Le statut de de film d'art et d'essai devrait lui ouvrir la porte d'autres cinémas en France.

https://culturebox.francetvinfo.fr/cinema/les-elephants-perdus-de-claude-andrieux-huis-clos-dans-la-nature-islandaise-285998

Culturbox
5 salles classées
Art & Essai
Europa Cinéma
Label Recherche
Label Découverte

p.ortega@cinemaleclub.com


Tarifs
Tarif normal: 7,80 €
Tarif réduit: 6,80 €
Abonnement 6 places : 6€ / 12 places : 5,25€
Tarif - 14ans : 4,50€